Astuces pour conserver le vin chez soi comme en cave (ou presque)

Accueil » Aliments » Astuces pour conserver le vin chez soi comme en cave (ou presque)
ETRE RICHE [retrouver le sourire av...
ETRE RICHE [retrouver le sourire avec l'argent]
()

L’un des grands plaisirs de l’apprentissage et de l’appréciation du vin est de constituer une collection de vins qui réponde à vos goûts personnels. Mais le choix et l’achat des vins ne constituent qu’une partie du processus : il faut aussi les conserver. Si la garde du vin est effectuée correctement, le vin peut durer des décennies, voire des siècles, et gagner en valeur et en qualité. Mais un mauvais stockage peut gâcher même les plus grands vins du monde.

Les 5 conditions principales à la bonne conservation du vin, (par ordre d’importance).

Si ces 5 conditions sont réunies, vous êtes sur la bonne piste de la garde du vin…

  1. La température optimale du local doit être comprise entre 10 et 16° C, l’idéal serait une température stabilisée à 12° C. En effet, il est primordial d’éviter les variations de températures quotidiennes. Les variations de températures lentes dues aux changements de saisons ont peu d’importance tant qu’elles ne sortent pas de la température optimale.
    Il est préférable d’avoir une cave chaude (max 17° C), mais ayant une température stable, qu’une cave fluctuant de 12 à 16° C entre le jour et la nuit, dans une telle cave, le vin se fatigue rapidement.
  2. L’hygrométrie ne doit pas passer en dessous de 70%. En deçà, les bouchons sèchent, se rétractent et laissent passer l’air n’étant plus hermétiques.
  3. Les vins sont sensibles à la lumière. Celle-ci agit en catalyseur de certaines réactions chimiques qui décomposent les colorants. Les lumières très actiniques comme celle du néon sont les plus nocives, c’est pour cela que les bouteilles ont un verre teinté qui assure une meilleure protection. Les vins blanc sont les plus sensibles à la lumière.
  4. Le lieu de stockage doit être protégé des vibrations. Ne pas oublier que le bruit et la musique rythmée sont également sources de vibrations.
  5. La cave doit être exempte d’odeurs. Ne conservez pas le vin à côté de vos stocks de carburant, dans un garage mécanique ou votre réserve de fruits et légumes. Les odeurs sont des molecules capables de s’infiltrer par le bouchon.

7 conseils pour conserver le vin à la maison

Voici quelques conseils simples pour conserver efficacement le vin comme un pro.

Conservez le vin à la bonne température.

De tous les facteurs qui influencent la qualité du vin stocké, la température est peut-être le plus important. Des températures trop chaudes ou trop froides sont un moyen sûr d’altérer le vin. En général, la température idéale pour le stockage du vin à court ou à long terme est d’environ 13ºC, mais cela peut varier d’un vin à l’autre. Pour des recommandations de température concernant des vins spécifiques, consultez le fabricant ou le récoltant.

Quel que soit le type ou l’étiquette, le vin ne doit jamais être conservé à une température inférieure à -4 °C, ce qui peut provoquer le gel du vin, ou supérieure à 20 °C, ce qui peut accélérer le processus de vieillissement et détruire les composés volatils.

comment entreposer vin

Plus important encore, la température de stockage de votre vin doit rester aussi stable que possible : les fluctuations de température peuvent provoquer l’expansion et la contraction du bouchon, ce qui permet au vin de s’échapper (ou à l’air de s’infiltrer) autour de lui.

Rangez les bouteilles de vin à l’horizontale.

Pour les bouteilles avec bouchon, veillez à stocker votre vin horizontalement dans un casier à vin. Garder le vin sur le côté permet de garder le bouchon humide, ce qui est essentiel pour un stockage à long terme, car un bouchon sec peut provoquer des suintements et un vieillissement prématuré.

S’il n’est pas nécessaire de conserver les bouteilles de vin à bouchon à vis sur le côté, le stockage horizontal est néanmoins un moyen efficace de stocker vos vins pour un espace maximal et un accès facile.

Bouchons de vin millésimé

L’importance du bouchon…

Votre vin semble bouchonné ? L’apparition d’un mauvais goût n’est pas toujours la faute du bouchon, on l’a vu plus haut, ce dernier peut absorber les odeurs de fioul ou les matières sujettes à la fermentation ou la décomposition.

Si vous achetez du vin à la naissance de vos enfants en espérant le déguster à leur mariage, sachez que même les meilleurs bouchons ne durent qu’une vingtaine d’années, même en conditions de stockage idéales. Il faudra les changer tous les 15 ans environ par des bouchons de très bonne qualité.

Infos à connaître sur la mise en bouteille

  • Si vous êtes amené à mettre du vin en bouteilles, ne négligez pas les quelques précautions élémentaires. Choisissez de préférence un temps sec et frais. Mars et septembre sont généralement des mois favorables.
  • Ne lésinez pas sur la qualité des bouchons que vous laisserez tremper une dizaine d’heures dans de l’eau fraîche additionnée du vin à mettre en bouteilles.
  • Le vin ne doit pas tomber au fond de la bouteille, mais couler contre la paroi. Ne pas verser trop rapidement : un tirage trop rapide sature le vin d’air et le fatigue. Laisser aussi peu d’air que possible dans la bouteille.
  • Le vin doit ensuite se reposer pendant 2 à 3 mois, car il fait sa maladie de bouteille.

Protégez le vin de la lumière et des vibrations.

Que vous le conserviez pendant des mois, des semaines ou des jours, gardez votre vin dans l’obscurité autant que possible. Les rayons UV de la lumière directe du soleil peuvent endommager les saveurs et les arômes du vin.

Il est également conseillé de conserver les vins à l’écart des sources de vibrations, comme la machine à laver et le sèche-linge ou la chaîne stéréo. Les vibrations peuvent perturber les sédiments dans la bouteille, ce qui perturbe le processus délicat qui permet au vin de vieillir favorablement.

Cave à vin réfrigérée
Cave à vin réfrigérée

Conservez le vin à un taux d’humidité approprié.

Les taux d’humidité extrêmes dans votre cave à vin ou votre lieu de stockage peuvent également avoir un impact sur la longévité de votre vin. Si le taux d’humidité est faible, les bouchons peuvent s’assécher, laissant le vin vulnérable aux effets de l’oxygène, tandis qu’une humidité élevée peut faire décoller les étiquettes des bouteilles, ce qui les rend difficiles à exposer ou à vendre. En général, le taux d’humidité de votre cave à vin doit se situer entre 60 et 68 %.

Conservez le vin dans un réfrigérateur à vin, pas dans un réfrigérateur ordinaire.

Si vous ne disposez pas d’une cave à vin qui soit constamment fraiche, sombre et humide, un réfrigérateur à vin (également connu sous le nom de refroidisseur à vin ou cave à vin) est une bonne idée. Contrairement à un réfrigérateur standard, qui garde vos aliments très froids et secs, un réfrigérateur à vin conserve le vin entre 10-15˚C et à l’humidité appropriée. (Un bon réfrigérateur aura également un réglage de refroidissement pour le champagne.)

Garder votre vin dans une cave à vin séparée permet également d’éviter la contamination croisée des odeurs alimentaires. Si le coût est un problème, n’oubliez pas que le vin peut être un investissement et que, dans ce cas, un bon réfrigérateur à vin est un moyen de protéger votre investissement.

servir vin bonne température

Servez le vin à la bonne température.

Lorsque vous vous préparez à servir une bouteille stockée à d’autres amateurs de vin, laissez-lui le temps de monter (ou descendre) à la température de service appropriée. Cela permet d’exprimer pleinement l’arôme et la saveur du vin. Le vin rouge doit être servi frais, légèrement en dessous de la température ambiante, environ entre 12-19˚C.

La température précise est déterminée par l’âge du vin, les vins plus âgés se tenant mieux à 16-19˚C et les vins plus jeunes à l’extrémité plus froide du spectre. Les vins rouges avec des tanins plus forts doivent être conservés à l’extrémité chaude du spectre de température que les vins rouges plus légers, qui peuvent aller aussi froid que 12-13˚C.

Les vins blancs, quant à eux, peuvent et doivent être servis plus froids que les rouges. Mais ils ne doivent pas être gardés au froid au point d’en affecter les arômes. Au contraire, le vin blanc doit être refroidi entre 8-12˚C.

Les vins blancs mousseux doivent être plus froids, tout comme les vins blancs doux. Le champagne doit être servi le plus froid de tous, à 5-8˚C.

conserver vin ouvert

Conservez correctement les bouteilles de vin ouvertes.

Conservée correctement, une bouteille de vin ouverte peut durer de 3 à 5 jours. La clé pour prolonger la durée de conservation d’un vin ouvert et conserver ses qualités originales est de le reboucher rapidement et hermétiquement.

Pour reboucher un vin, placez du papier ciré autour du bouchon et faites-le glisser dans sa position initiale. La cire facilitera l’insertion du bouchon dans la partie supérieure de la bouteille et garantira également qu’aucune partie du bouchon ne tombe dans la bouteille.

Si le rebouchage n’est pas possible, par exemple si le bouchon est fendu ou a été jeté, un bouchon de vin en caoutchouc peut créer un joint étanche. Enfin, une pompe à vide pour le vin est une option améliorée pour le rebouchage, qui vous permet d’aspirer l’air d’une bouteille ouverte, créant ainsi un joint presque étanche.

Peut-on stocker tous les vins ?

Il va de soi que tous les vins ne se valent pas, ils n’ont donc pas tous la même aptitude à la garde ; mais en règle générale :

  • les vins de primeur ne se conservent pas au delà du printemps ;
  • il y a peu d’intérêt à garder un vin de table plus d’un an, car il ne se bonifiera pas avec l’âge ; sauf quelques exceptions rares : les “super-Toscans” et autres vins de grande qualité qui n’ont pas le droit de porter une appellation d’origine (ou qui ne désirent pas porter l’appellation à laquelle ils ont droit);
  • les Beaujolais, les vins blancs courants, et les rosés, meilleurs dans leur prime jeunesse, déclinent rapidement au-delà de 18 mois ;
  • blancs secs, petits rouges : 3 ans maximum ;
  • blancs ordinaires de Bourgogne : jusqu’à 3 ou 4 ans ;
  • bons crus blancs secs de Bordeaux : jusqu’à 4 ou 5 ans ;
  • Bourgogne rouges : 5 à 8 ans (bien davantage pour les grands crus) ;
  • grands crus blancs de Bourgogne et de Bordeaux, et meilleurs Chenin de Loire : jusqu’à 10 ans ;
  • très grands crus rouges de Bordeaux et de Bourgogne : de 15 à 25 ans, ou davantage pour les plus grands dans les meilleurs millésimes ;
  • blancs doux, sémillon, vendanges tardives, vin de paille, Vins Doux Naturels rouges : fréquemment plusieurs décennies.

Bien sûr, il ne s’agit là que de règles générales, et chacun pourra vérifier, à l’occasion, que les exceptions sont nombreuses dans le sens d’une garde prolongée ; aussi convient-il de ne les appliquer que lorsque l’on ignore la capacité effective de vieillissement d’un vin, et tout particulièrement lorsqu’on est en présence d’un vin de millésime médiocre. Ou encore, lorsque les conditions de stockage ne sont pas entièrement satisfaisantes.

Apogée du vin

En gardant toujours présente à l’esprit la remarque précédente, voici maintenant un classement des vins en fonction de l’âge moyen de leur apogée.

Vins à boire dans l’année

  • Beaujolais nouveau, et plus généralement tous les vins de primeur,
  • les rosés,
  • les blancs légers et secs; plus le vin est léger, plus tôt il convient de le boire;
  • et évidemment les mousseux légers, quelqu’en soit la couleur.

Blancs à boire avant 3 ans

  • Muscadet sur lies
    NB : on connait quelques Muscadet capables – dans les millésimes exceptionnels – de vieillir 15 à 20 ans, mais il s’agit d’exceptions.
  • Sauvignon (Sancerre, Pouilly-Fumé)
  • La plupart des Alsace secs
  • Bourgogne d’appellations génériques
  • Champagne brut sans année
  • Graves blancs secs
  • Chardonnay du Nouveau Monde

Rouges à boire avant 3 ans

  • Corbières et Minervois
  • Touraine d’appellations génériques
  • Côtes-du-Rhône Villages
  • Beaujolais
  • Rouges les plus légers du sud-ouest
  • Presque tous les rouges italiens non Riserva
  • Presque tous les rouges espagnols, y compris les Rioja car ceux-ci sont commercialisés prêts à boire.
  • De nombreux Cabernet Sauvignon du Nouveau Monde.

Blancs à boire entre 3 et 5 ans

  • Les meilleurs Alsace secs
  • Chenin secs de Loire
  • Sancerre et Pouilly-Fumé Vieilles Vignes (mais attention, la mention Vieilles Vignes n’offre guère de garantie)
  • Quincy et Reuilly
  • Chablis et Bourgogne blancs
  • Graves blancs des bons Châteaux
  • Sauternes des petits Châteaux ou de petit millésime
  • Champagne millésimé
  • QmP allemands et leurs Auslesen
  • Bons Chardonnay du Nouveau Monde

Rouges à boire entre 3 et 5 ans

  • Italiens Riserva
  • Espagnols Reserva
  • Bons Cabernet Sauvignon du Nouveau Monde
  • Syrah du Nouveau Monde

Blancs à boire entre 5 et 8 ans

  • Premiers Crus et Grands Crus de Chablis et de la Côte de Beaune
  • Bons millésimes de petits Châteaux en Sauternes
  • Vouvray des bons millésimes
  • Alsace Sélection de Grains Nobles
  • Meilleurs millésimés de Champagne
  • Les meilleurs Auslesen allemands

Rouges à boire entre 5 et 8 ans

  • Petits millésimes des Premiers Crus et Grands Crus de Bourgogne
  • Bons millésimes des appellations génériques de Bourgogne
  • Côtes du Rhône : Côte-Rôtie, Hermitage, Châteauneuf-du-Pape, etc.
  • Majeure partie des Crus de Bordeaux
  • Petits millésimes des Grands Crus de Médoc et des Graves
  • Bons millésimes des bons Crus de Barolo
  • Super-Toscans
  • Rioja Reserva et Gran Reserva
  • Grands Cabernet Sauvignon du Nouveau Monde
  • Grands Shiraz du Nouveau Monde

Vins à attendre plus de 8 ans

  • Sauternes des Grands Crus et meilleurs millésimes
  • Vendanges Tardives des Grands Crus d’Alsace
  • Premiers et Grands Crus rouges des meilleurs millésimes de Bourgogne
  • Meilleurs millésimes des Grands Crus rouges de Bordeaux
  • Meilleurs millésimes de Côte-Rôtie, Hermitage, Châteauneuf-du-Pape
  • Vins allemands les plus concentrés (Beerenauslesen, Trockenbeerenauslesen)
  • Italiens Passito, Recioto, Liquoroso, Vin Santo
  • Vin Jaune et Vin de paille du Jura
  • Porto millésimé
  • Xérès Oloroso
  • Sémillon VT, Liqueur Muscat/Tokay australiens
  • Véritable Tokay de Hongrie.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?